• Sous-titre: Boghossian Foundation
  • Auteur(s): Collectif
  • Éditeur: CFC-Éditions / Lieux de mémoire
  • Genre: Architecture UrbanismePatrimoine
  • Péritexte: Nombreuses ill. en noir et blanc et en couleur
  • Format: 22 x 32 cm
  • Nombre de pages: 218 pages
  • ISBN: 978-2-87572-055-9
  • Parution: Avril 2020
  • Prix: 19 €
  • Disponibilité: Disponible
  • Distribution: Exhibitions International (Belgique et monde), Belles Lettres (France).

La Villa Empain fut construite dans les années 1930 par l’architecte Michel Polak. Joyau de l’Art déco devenu un bâtiment iconique bruxellois, elle manifeste d’un extrême raffinement. À lui seul, le choix des matériaux en témoigne : granit poli de Baveno sur les façades, cornières en laiton dorées à la feuille sur les angles de la maison et autour des baies vitrées de glace polie, marbres d’Escalette et de Bois Jourdan à l’intérieur, bois de palu moiré des Indes, acajou massif, panneaux de ronce de Bubinga poli, noyer et loupe de noyer, palissandre et chêne, ferronneries magnifiquement travaillées, vitraux et verrières décorés, mosaïques.
La Villa a connu une destinée mouvementée. Réquisitionnée pendant la Deuxième Guerre mondiale, elle passe de main en main pendant presque quarante ans, avant d’être laissée à l’abandon pendant les années 1990. Il aura fallu le talent et la persévérance de dizaines d’artisans pour la restaurer et lui rendre sa splendeur, jusqu’à sa réouverture au public en 2010, sous l’égide de la Fondation Boghossian. Ce livre retrace cette aventure peu commune. Aujourd’hui centre d’art et de dialogue entre les cultures d’Orient et d’Occident, la Villa Empain est devenue un lieu incontournable de l’art et de la culture à Bruxelles, dont le charme et l’élégance intemporels continuent de ravir les visiteurs.

Avec les contributions de Jean Boghossian, Albert Boghossian, Diane Hennebert, Louma Salamé et Cécile Dubois.