À Bruxelles où elle naît en 1979, Geneviève Genicot grandit dans un monde qui se réduit aux quelques rues qui séparent la maison de l’école. La chambre et le jardin permettent d’inventer le reste. C’est dans ce temps suspendu que les carnets d’écriture commencent à s’accumuler. Plus tard, pour apprivoiser le monde, elle étudie la littérature, dévore des romans et court au théâtre dès que possible. Mais cela ne suffit pas. Alors elle fait des voyages et des enquêtes, disons, ethnographiques, et habite en Italie, au Portugal, en Angleterre, en Pologne, et longtemps en France, à Grenoble. En chemin, elle glisse dans sa poche un doctorat en sciences politiques (consacré à la lutte contre la marchandisation de l’éducation) et une maîtrise de lettres romanes (spécialité théâtre et cinéma). Elle enseigne alors avec joie à l’université, tout en y montant des spectacles de théâtre. Depuis 2011, c’est dans le cadre d’Ici/Ailleurs Compagnie qu’elle écrit et pose les mille et une questions qui la traversent. Poésie, théâtre, lectures, performances, landart, fresques, peinture, ateliers d’écriture : autant de possibles, de rencontres, d’échanges, à propos du monde qui est là, bruissant de voix et de silences, d’inventions et d’impossibles, de guerres et de joies, juste derrière le mur du jardin.