• Sous-titre:
  • Auteur(s): Jean-Damien Roumieu
  • Péritexte:
  • Éditeur: L'Arbre à paroles / L'Arbre à paroles
  • Distribution: Maison de la poésie d’Amay (Belgique et Luxembourg). Librairie Wallonie-Bruxelles (France).
  • Genre: Poésie
  • Format: 10 x 13 cm
  • Nombre de pages: 78 pages
  • ISBN: 978-2-87406-543-9
  • Parution: 2012
  • Prix: 10 €
  • Disponibilité: Disponible

Dans le livre de Jean-Damien Roumieu il y a soixante-deux poèmes : tous un peu éclatés, sans grandiloquence, qui ont en apparence la modestie du poème assez bref. Mais cette concision extrême génère invariablement et mystérieusement « L’instant // Un rideau blanc // dans la lumière du matin ». Dans une langue de pur cristal, pas de résistance à la référence à l’autre (la préférence). Elle peut être le tout incontestable qui était et reste celle qui brille et ne fait jamais d’ombre : « C’est par ton sein / que j’étincelle / par ta lèvre / que j’énonce / le presque-rien / qui me pénètre … Même la nuit / tu es mon jour // Une saison outre l’hive r». Face aux pérégrinations du monde qu’il sonde par des fulgurances au vertige du verbe (Comme si le rien était) Jean-Damien Roumieu, exorcise le mystère : « Je suis / pétale du rosier // Le Rien s’embrase / à mon approche // Je jette à terre / mon armure // Je n’attends approbation / réprobation // Ce que j’attends / le dévoilement / de la figure / la mise à nu de l’absolu ».

Rio Di Maria

Extrait

Gésine
premier élan
du temps au temps

Je mets au monde
une fleur

Comme Antigone
elle risquera

livrant ses lèvres au feu certain

***

L’instant

Un rideau blanc
dans la lumière du matin

Une aventure en notre chair

Une arabesque

démêlant le plein

d’avec le vide coutumier