• Sous-titre:
  • Auteur(s): Hubert Antoine
  • Éditeur: La Lettre volée / Poiesis
  • Genre: Récit
  • Péritexte:
  • Format: 14 x 21 cm
  • Nombre de pages: 154 pages
  • ISBN: 978-2-87317-428-6
  • Parution: 2014
  • Prix: 20 €
  • Disponibilité: Disponible
  • Distribution: Exhibitions International (Belgique). Belles Lettres (France).

Quand un auteur avoue dès la première ligne : « Soyons franc, je ne sais pas écrire » on croit àde la provocation ou à l’amorce d’une grande farce. Et rien n’est moins vrai avec cet essai d’Hubert Antoine, drôle de bout en bout, dans sa tentative de justifier les raisons qui le poussent à écrire depuis plus de vingt ans. Florilège d’humour en surface et grande profondeur pour répondre aux questions que tout écrivain se pose : ai-je quelque chose à dire ? Pour qui j’écris ? La démonstration est jubilatoire. À travers une vingtaine de chapitres, Hubert Antoine s’essaie à tous les genres afin de nous prouver par son contraire qu’il est incapable d’écrire : de l’éveil en poésie en passant par l’art précis de la nouvelle jusqu’à l’écriture d’un hymne anational (avec deux entractes parmi les plus comiques : ses discours deréception de l’Oscar et du prix Nobel de littérature), jusqu’au constat final : « Je ne dois pas écrire à tout prix. Ma vie se réalisera de toute façon dans son expression, dans l’incompréhension particulière et générale, dans l’accord de la mort… » D’un style limpide et percutant, ces réflexions pleines d’esprit, profondément originales gravent en dessous des yeux un sourire permanent que l’on garde longtemps après la dernière page.