• Sous-titre:
  • Auteur(s): Michel Lamart
  • Péritexte:
  • Éditeur: L'Arbre à paroles / L'Arbre à paroles
  • Distribution: Maison de la poésie d’Amay (Belgique et Luxembourg). Librairie Wallonie-Bruxelles (France).
  • Genre: Poésie
  • Format: 13 x 20 cm
  • Nombre de pages: 74 pages
  • ISBN: 978-2-87406-478-4
  • Parution: 2010
  • Prix: 10€
  • Disponibilité: Disponible

Le poète Michel Lamart n’est pas né rue Ferrer à La Louvière et il n’a pas connu Chavée. Pourtant, ce Rémois pratique allègrement, sur un rythme ternaire, l’aphorisme à la façon des surréalistes wallons. Ainsi «Un tabouret / Pour asseoir / Sa réputation» («Il ne faut jamais ternir sa mauvaise réputation», disait notre Achille). Parfois, cela pétille gentiment gaulois : «La crêpe / Se met à poêle / Pour qu’on la saute» ou «Le slip / N’est pas coté / En bourse». Souvent, le propos se fait métaphysique lorsque «L’escalier / Rêve / De littérature» alors que «Le dictionnaire / Aura sans doute / Le dernier mot», ou, tout simplement, poétique puisque «L’horloge / Regrette / Le temps perdu». Une manière souriante de mettre, à défaut d’harmonie, un peu d’humour Dans le désordre du monde et de le rendre un peu plus habitable, car «La girouette / Ne se plaint pas / D’être dans le vent»…