• Sous-titre: La fabrique littéraire de l'individu
  • Auteur(s): Alexandre Gefen
  • Éditeur: Les Impressions Nouvelles / Réflexions faites
  • Genre: Littérature
  • Péritexte: Préface de Pierre Michon
  • Format: 14.5 x 21 cm
  • Nombre de pages: 304 pages
  • ISBN: 978-2-87449-247-1
  • Parution: 2015
  • Prix: 20 €
  • Disponibilité: Disponible
  • Distribution: Harmonia Mundi (Belgique et France).

Parues en 1895, les Vies Imaginaires de Marcel Schwob scellent l’acte de naissance d’un genre littéraire, la fiction biographique, dont les dérivées contemporaines pullulent dans nos librairies depuis les Vies minuscules de Pierre Michon, les récits de Pascal Quignard, de Jean Echenoz ou de Patrick Modiano.

Excentriques ou mélancoliques, ardentes ou ironiques, poétiques ou fantaisistes, romanesques ou fragmentaires, ces vies traduisent une volonté de décrire avec la liberté de la littérature l’originalité des êtres et des mœurs. Elles traduisent notre passion moderne pour les minores ou les contre-légendes des illustres, notre fascination pour la sainteté des cœurs simples ou simplement notre nostalgie poétique des contes et hagiographies. Art littéraire de la mémoire, ces récits résonnent de la religion de transmission propre à notre culture comme de notre orgueil des différences et de notre besoin des secrets. Rêvées ou réinventées par les écrivains, ces vies produisent une mythographie proprement littéraire fondée sur ce que Schwob nommait le sentiment moderne du particulier et de l’inimitable : elles enrichissent, aux marges de la grande Histoire, nos existences de nouveaux possibles.

C’est un voyage parmi ces vies imaginaires, fil secret de notre histoire littéraire et laboratoire précieux de nos identités modernes, et une réflexion sur ce genre désormais central de la littérature française et pourtant jamais encore étudié en tant que tel, la biofiction, que cet essai veut proposer.