• Sous-titre: Anthologie de poésie spatiale
  • Auteur(s): Ilse Garnier
  • Péritexte: Préface Philippe Lekeuche, postface Philippe Blondeau
  • Éditeur: L'Herbe qui tremble
  • Distribution: Autodistribué.
  • Genre: Poésie
  • Format: 21 x 21 cm
  • Nombre de pages: 380 pages
  • ISBN: 978-2918220-06-0
  • Parution: 2011
  • Prix: 29,90 €
  • Disponibilité: Disponible

Les éditions L’Herbe qui tremble ont entrepris une série de publications permettant au public français d’entrer dans l’univers visuel aussi discret que fascinant de l’œuvre d’Ilse Garnier. Cette anthologie réunit des œuvres de 1962 à 2009, inédites ou épuisées.

La démarche spatialiste ? Si le point de départ est bien le mot, c’est pour le transformer en image ; le mot doit présenter des possibilités, des capacités à devenir image. Cette image sublimera le mot et sera interprétée de façon différente selon le lecteur.

« Les œuvres ici rassemblées permettent de prendre la mesure de l’expérience spatiale et de sa valeur. Quel que soit le caractère avant-gardiste des recherches formelles qu’elle développe, cette poésie n’a pas rompu avec son histoire. Elle fait écho, en les poussant un peu plus loin peut-être, à ces tentatives de dénuement, de “parcimonie”, que l’on trouve dans un tout autre registre, vers les années soixante, chez André du Bouchet, Guillevic ou, dans une certaine mesure, dans les Airs de Philippe Jaccottet. C’est en ce sens que l’œuvre d’Ilse Garnier a bien quelque chose à nous dire sur le monde et pas seulement sur la matière du langage. » (Philippe Blondeau, postface.)