• Auteur(s): Anne-Marie Derèse
  • Péritexte: Ill. de Michel Cliquet. Préface d'Anne-Michèle Hamesse
  • Éditeur: Le Coudrier
  • Distribution: Autodistribué (Belgique). Librairie Wallonie-Bruxelles (France).
  • Genre: Poésie
  • Format: 14 x 20 cm
  • Nombre de pages: 111 pages
  • ISBN: 978-2-39052-010-8
  • Parution: Mars 2020
  • Prix: 18 €
  • Disponibilité: Disponible

La magnifique poète Anne-Marie Derèse nous capture et nous captive. par ses mots ardents offerts en cascade, sarabande sans fin dont elle se veut l’ouvrière enchantée.
La dame brune nous chante sa chanson telle une fée de la nuit penchée sur le berceau des belles.
Elle dit leurs songes en un beau poème nuptial et incantatoire avec toute la ferveur d’une prière à celles qui la hantent, elle est la belle, elle est aussi la bête.
Elle nous hante Anne-Marie, la magicienne noire, ses paroles de feu, ses délires, son vertige en elle et à jamais, elle nous transporte vers ces pays magiques et indicibles, ceux où la poésie fait escale un jour, ou peut-être pour toujours, en un exil volontaire.
La richesse du verbe nous emporte dans un voyage envoûtant aux sortilèges impérissables qui nous poursuivent et nous captivent jusqu’à la fin des temps.
La belle nous hante et ne cesse jamais de nous hanter jusqu’au bout de ses mots.
Anne-Marie Derèse les change, ces paroles, en prophéties leur accorde une puissance divinatoire, son imagination la fait visionnaire, elle ensorcelle ce recueil, brasse les mots, les pétrit comme une pâte à lever, ils sortent transfigurés, ils sont matière vivante, c’est l’apanage des plus grands conteurs.
Des plus grands poètes.
Anne-Marie Derèse est de celles-là.
— Anne-Michèle Hamesse, extrait de la préface.