• Sous-titre:
  • Auteur(s): Corinne Hoex
  • Éditeur: Les Impressions Nouvelles / Traverses
  • Genre: Roman
  • Péritexte:
  • Format: 14.8 x 21 cm
  • Nombre de pages: 128 pages
  • ISBN: 978-2-87449-090-3
  • Parution: 2010
  • Prix: 13 €
  • Disponibilité: Disponible
  • Distribution: Harmonia Mundi (Belgique et France).

Un univers fermé. Une grande maison bourgeoise aux portes closes. À l’intérieur tout est impeccable, les cuivres sont polis, les meubles sont cirés. L’air est irrespirable. Une petite fille est là, docile et sage. Elle observe la maison et les deux adultes qui l’habitent. Papa est le meilleur. Maman est la plus forte. Ils occupent toute la place et décident de tout : l’hygiène, les repas, l’habillement, l’éducation, et l’amour. La petite fille est sous leur emprise absolue. Elle souffre de ne jamais leur convenir. Alors elle raconte ce qu’elle voit. L’huître qui a mal comme un œil quand sa mère l’extrait de la coquille. La tendresse de son père pour une araignée qu’il pourrait écraser du doigt. Et la complicité érotique de ses parents au moment du dessert. Les repas sont pour elle des moments douloureux, interminables, où elle se trouve forcée d’avaler ce qu’on lui impose, au sens propre comme au sens figuré (d’où le nom du roman : le Grand Menu). Son malaise, contenu toute la journée, s’amplifie le soir dans le noir de sa chambre : la nuit, c’est un frottement, une bête qui rampe : le bruit de sa pantoufle sur le parquet ciré.

Avec rigueur et retenue, sans analyse ni commentaire, mais en un constat incisif, d’une justesse absolue, Corinne Hoex nous décrit ce monde inquiétant, nous rendant témoins de la tragédie muette que vit sa narratrice.

Roman publié initialement aux Éditions de l’Olivier (2001)

Prix Littéraire des Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles 2001
Prix Soroptimist de la Romancière Francophone 2002
Prix des Lycéens de la Magie des mots 2003
Finaliste du Prix Rossel 2001, du Prix Rossel des Jeunes 2001 et du Prix des Cinq Continents de la Francophonie 2001