• Sous-titre: Hommage linéaire à Ilse et Pierre Garnier, suivi de Saisseval les hortillonnages
  • Auteur(s): Lucien Wasselin
  • Péritexte:
  • Éditeur: L'Herbe qui tremble
  • Distribution: Autodistribué.
  • Genre: Poésie
  • Format: 14 x 19.5 cm
  • Nombre de pages: 120 pages
  • ISBN: 978-2-918220-26-8
  • Parution: 2015
  • Prix: 14 €
  • Disponibilité: Disponible

Lucien Wasselin retrace le parcours créatif des poètes Ilse et Pierre Garnier, en s’appuyant sur sa correspondance échangée avec Pierre Garnier. La disparition de ce dernier lui a inspiré le poème Saisseval les hortillonnages, 100 nanopoèmes en hommage à Pierre Garnier, poème spatialiste à «la manière» du poète :

« J’avoue : je n’ai rien inventé. C’est Pierre qui a inventé le cercle ; et ses légendes. Je ne fais que l’imiter. Aragon (et Pierre Garnier affirmait, dans une lettre qu’il m’adressait le 1er juin 2004, qu’il ne voulait pas être classé avec les critiques venimeux de celui-ci) écrivait dans Arma virumque cano, sa préface aux Yeux d’Elsa : « Car j’imite. […] La prétention de ne pas imiter ne va pas sans tartufferie, et camoufle mal le mauvais ouvrier. Tout le monde imite. Tout le monde ne le dit pas. » C’était en 1942. Pierre a inventé ma peine, à son corps défendant. Voilà, c’est dit : j’imite les Chants du cercle. Pour apprivoiser la douleur. »