• Sous-titre: Jacques Izoard et François Jacqmin, deux poètes entre les choses et les mots
  • Auteur(s): Gérald Purnelle
  • Éditeur: L'Arbre à parolesMidis de la poésie / Les Midis de la poésie
  • Genre: Poésie
  • Format: 14 x 20 cm
  • Nombre de pages: 42 pages
  • ISBN: 978-2-874066-37-5
  • Parution: 2016
  • Prix: 9 €
  • Disponibilité: Disponible

Jacques Izoard et François Jacqmin : deux poètes belges, qui comptent désormais parmi les plus importants et les plus marquants de la deuxième moitié du XXe siècle, et que tout paraît opposer, à commencer par leur personnalité, leur parcours, et surtout leur écriture poétique. On propose ici un parcours parallèle, afin de dégager les points de vue qui les distinguent, pour ensuite examiner ceux sur lesquels, sans doute moins attendus, mais peut-être plus profonds, ils se rapprocheraient davantage.

Le poème est pour Izoard comme pour Jacqmin le chemin, laborieux ou fulgurant, qui doit pouvoir mener d’un pôle, la sensation, à un autre, l’expression, dans un perpétuel désir de jouissance : écrire serait ainsi le moyen projeté d’une conservation de cette jouissance. Jouissance des objets, des corps, de la nature et des mots chez Izoard. Jouissance de la nature, mais aussi, sa poésie le montre constamment, jouissance de la pensée chez Jacqmin.