• Sous-titre: De zussen Loveling
  • Auteur(s): Collectif
  • Éditeur: Midis de la poésie
  • Genre: Poésie
  • Péritexte: Introduction de Tinneke Beeckman
  • Format: 14 x 20 cm
  • Nombre de pages: 176 pages
  • ISBN: 978-2-931054-05-5
  • Parution: Août 2021
  • Prix: 17 €
  • Disponibilité: Disponible
  • Distribution: Esperluète (Belgique).

En 2019, les Midis de la poésie ont pris l’initiative de publier en traduction française une série de poétesses et de poètes flamands classiques, sous le parrainage de Tom Lanoye. De cette initiative est né un premier volume, Un nageur est un cavalier, réunissant une trentaine de poèmes de Paul Snoek.
Pour ce nouveau volume, les Midis de la poésie et Tom Lanoye ont choisi de mettre en lumière les textes de deux poétesses flamandes, Rosalie et Virginie Loveling, pour encourager la visibilité des femmes poètes et ancrer leur travail dans le patrimoine littéraire belge néerlandophone et francophone. Cette poésie, bien que connue des générations plus anciennes, est aujourd’hui complètement tombée dans l’oubli auprès des générations plus jeunes. Les sœurs Loveling avaient pourtant un regard résolument moderne et nécessaire sur la société dans laquelle elles évoluaient. A travers leur travail d’écriture, elles se prononcent contre la peine de mort et dénoncent la pauvreté, les maladies touchant essentiellement les classes pauvres, les inégalités sociales entre le monde ouvrier et agricole d’une part et la bourgeoisie d’autre part, les circonstances inhumaines dans les prisons.
Ces thèmes, bien qu’inédits à leur époque, peuvent aujourd’hui nous apparaitre lointains. Pour cette raison, les Midis de la poésie ont invité huit poétesses contemporaines à réagir à la poésie des sœurs Loveling en écrivant chacune un poème. Tout au long de ce recueil, le regard de Rosalie et Virginie Loveling croisera celui de Catherine Barsics, Victoire de Changy, Hind Eljadid, Astrid Haerens, Ruth Lasters, Cathy Min Jung, Bwanga Pilipili et Maud Vanhauwaert.
Dans son introduction, la philosophe et autrice Tinneke Beeckman, situe l’œuvre et la vie des sœurs Loveling dans un contexte historique.