• Auteur(s): Martine Rouhart
  • Péritexte: Ill. couleur de Martine Rouhart. Préface de Jean-Marie Aubevert
  • Éditeur: Le Coudrier / Sortilèges
  • Distribution: Autodistribué (Belgique). Librairie Wallonie-Bruxelles (France).
  • Genre: Poésie
  • Format: 20 x 14 cm
  • Nombre de pages: 72 pages
  • ISBN: 978-2-39052-006-1
  • Parution: Mars 2020
  • Prix: 20 €
  • Disponibilité: Disponible

C’est d’un filet de voix que l’auteure sonde la profondeur de l’instant, l’écho d’une permanence dans l’offrande du présent.
« Tenter de consoler le temps qui reste » et « semer sur nos vies ses cailloux blancs » tel le petit Poucet, l’instant n’est-il jamais qu’une boucle dans le temps, et, par-delà les ans, un ressourcement du vivant, le moment privilégié d’un souffle que reprend sur lui le poète ?
Un chant discret s’élève, volatile comme l’île que rebat l’océan, une palme.
Fluide et transparent, le recueil semble vouloir se faire oublier, sa parole devoir s’envoler comme au bec de l’oiseau, dans son souffle le chant. Plus que par leur lexique c’est à travers leur rythme que l’auteure veut nous rendre compte de la pulsation qui l’anime et, la dépassant, renvoie sa personne à la persistance du vivant anonyme.
Mais ne dit-on pas que le poète n’est pas celui qui est inspiré mais celui qui inspire ? C’est cela même qu’au puits de l’instant elle nous souffle à l’oreille.

— Jean-Michel Aubevert, extrait de la préface.