• Auteur(s): Fernand Biver
  • Éditeur: Memogrames
  • Distribution: Tondeur (Belgique). SODDIL (France).
  • Genre: Roman
  • Format: 17.5 x 25 cm
  • Nombre de pages: 272 pages
  • ISBN: 978-2-930698-41-0
  • Parution: 2017
  • Prix: 25 €
  • Disponibilité: Disponible

Un roman inédit à ce jour, bien qu’écrit en 1940, en pleine débâcle face à l’envahisseur nazi, par un jeune officier belge au talent littéraire naissant et prometteur… Un auteur méconnu, mort accidentellement au Canada en 1942, à 21 ans, alors qu’il peaufinait sa formation d’officier pilote de la R.A.F. avant de venir en découdre avec les Allemands quelques semaines plus tard….

Le 18 juillet 1942, alors qu’il rêve de participer à la libération de l’Europe et de son pays, la Belgique, et qu’il se prépare pour rejoindre les escadrilles alliées qui, de jour comme de nuit, déversent leurs bombes sur l’Allemagne nazie, Fernand Biver s’écrase accidentellement, lors d’un entraînement, au Saskatchewan, Canada, avec son Harvard Mk II. L’ancien élève officier de l’Ecole royale militaire, à Bruxelles, qui avait rejoint l’Angleterre après la capitulation de son pays, moyennant un périple clandestin de Vichy à Gibraltar, et avait intégré la R.A.F. comme officier pilote, était non seulement promis à une brillante carrière militaire, mais aurait pu aussi devenir un grand écrivain belge. Le destin en a décidé autrement. Auteur d’une pièce de théâtre dès ses douze ans, il écrivit son premier (et unique) roman en pleine débâcle alliée. Tornades appelle à la résistance face à l’occupant teuton et respire l’optimisme volontariste d’un jeune patriote décidé à bouter l’ennemi hors de son pays. Inédit à ce jour, le roman de Fernand Biver a été découvert dans les archives familiales par son neveu, avec d’autres textes (poèmes, carnet de route, nouvelles, journal intime…). En souvenir de cet oncle qu’il n’a pas connu, mais dont sa grand-mère et sa mère lui parlèrent souvent, Jean-François Hulet a entrepris de retranscrire le manuscrit, d’authentifier les documents, puis de trouver un éditeur pour ce roman écrit voici plus de trois quarts de siècle. La motivation à publier Tornades est double : faire découvrir au public ce talent littéraire naissant et rendre accessible aux lecteurs du 21e siècle un témoignage direct, écrit sur le vif, en plein conflit mondial, par un jeune homme multiplement talentueux.