• Sous-titre:
  • Auteur(s): Jack Keguenne
  • Péritexte:
  • Éditeur: L'Arbre à paroles / Le Buisson ardent
  • Distribution: Maison de la poésie d’Amay (Belgique et Luxembourg). Librairie Wallonie-Bruxelles (France).
  • Genre: Poésie
  • Format: 10 x 14 cm
  • Nombre de pages: 52 pages
  • ISBN: 978-2-87406-513-2
  • Parution: 2011
  • Prix: 5 €
  • Disponibilité: Disponible

Pas de référence à l’antiquité grecque, aux rois ou aux dieux des Hellènes, chez Jack Keguenne. Alors, quel peut être ce Visage épiphane, apparu, entrevu, sinon celui de la poésie : « à peine l’apercevoir / et connaître enfin / la longueur de son règne ». Des poèmes courts – trois lignes – qui se refusent à toute littérature pour aller à l’essentiel : ici « aucun récit / conserver / le registre d’un sourire ». Des poèmes qui, dans leur nudité, ne se proposent rien d’autre que d’« augmenter le silence / la couleur en concert / dans la tessiture du jour ». La poésie ne serait-elle pas précisément ce silence ou, à tout le moins, le fruit d’un certain silence ?

Francis Chenot

Extrait

d’abord seul
pendant longtemps

le vide ne reconnaît rien
hors lui-même

***

silence dans son sillage

le monde ému
de se sentir traversé