• Auteur(s): Ronald Aronson
  • Péritexte: traduit de l’américain par N. Decostre
  • Éditeur: Memogrames
  • Distribution: Tondeur (Belgique). SODDIL (France).
  • Genre: Essai
  • Format: 17.5 x 25 cm
  • ISBN: 978-2-930418-54-0
  • Parution: 2010
  • Prix: 22 €
  • Disponibilité: Disponible

Pourquoi nous tracasser et nous diviser à propos de questions métaphysiques insolubles ? Pourquoi gaspiller notre temps si précieux en gestes ancestraux inutiles, en vaines disputes ? Nos croyances ne devraient pas obérer notre vie ni nous détourner de notre devoir d’êtres humains, de citoyens responsables, de candidats au bonheur. Kant résumait notre condition en trois questions essentielles : « Que puis-je connaître ? Que puis-je faire ? Que puis-je espérer ? » Ronald Aronson s’empare de ces questions et les applique concrètement au vingt et unième siècle. Tous les hommes de bonne volonté reconnaîtront que nous sommes inscrits dans un double héritage, biologique et historique que nous devrions reconnaître et faire fructifier dans le sens d’un progrès humaniste. Nous pouvons espérer un avenir meilleur parce que cet avenir est dans nos mains. La reconnaissance de notre passé, de notre héritage, induit notre devoir d’assumer notre responsabilité : construire l’avenir à l’écart des factions et des institutions religieuses dont la politique impérialiste signifie, trop souvent hélas, régression et barbarie. Tel est l’optimisme réaliste et salvateur de Ronald Aronson. Les chiens aboient, la caravane passe… Nous pouvons nous construire un avenir vivable, solide, sensé, cohérent, en nous fondant sur une laïcité de cœur et d’esprit, sur une fraternité agissante, purement humaine.