Née en 1947 à Passau d’un père russe et d’une mère polonaise, tous deux rescapés des camps, Isabelle Bielecki reçoit la nationalité belge en 1963, obtient une licence en traduction puis un diplôme de courtière en assurances, et consacre sa carrière au monde nippon des affaires tout en s’adonnant à sa passion de l’écriture.
Elle a publié plusieurs pièces de théâtre, des nouvelles et sept recueils de poésie. Les Mots de Russie, premier volet d’un triptyque romanesque, a obtenu le prix des Amis des Bibliothèques de la Ville de Bruxelles.