Olivier Schefer est maître de conférences en esthétique à l’université de Paris-I. Spécialiste de Novalis, il a publié Poésie de l’infini. Novalis et la question esthétique (Bruxelles, La Lettre volée, 2001) mais aussi traduit et édité certains textes majeurs de Novalis, tels que Semences (Paris, Allia, 2004) et Art et utopie. Les derniers fragments (1799-1800) (Paris, Éditions rue d’Ulm, 2005).